Les ventes de maisons, appartements et terrains en 2018.

En cette fin d’année, il est temps de faire un petit bilan des ventes réalisées par notre agence immobilière sur Salernes et ses environs. 

Ventes immobilières en 2018, qu’en est-il sur le plan national ? 

Comme en 2017, le volume des ventes a connu une courte pause après la période estivale. Celui-ci se stabilise aujourd’hui, même si les délais de vente s’allongent un peu. Le marché immobilier des grandes villes de France reste stable, sauf à Nantes (en hausse), Rennes, Marseille, Montpellier et Bordeaux (en baisse). Les taux d’intérêts qui favorisaient l’acte d’achat restent toujours attractifs et contribuent à la poursuite de l’élan immobilier en France.

Ventes immobilières en 2018 à Salernes. Nous constatons que le marché immobilier de Salernes et sa région se porte plutôt bien. Les clients vendeurs continuent de nous faire confiance, notamment sur le prix du marché, pour lequel nous apportons un soin particulier avec une technique d’estimation à la pointe. Comparativement aux dernières années, les maisons se vendent dans un délai raisonnable. Quant à notre volume des ventes il atteint 20 ventes contre 25 ventes en 2017, ce qui reste acceptable en termes de stabilité. 

Quelle catégorie de biens est en tête des ventes 2018 ?  

La région et l’ensemble de notre secteur immobilier s’y prête et en effet : nos ventes 2018 concernent essentiellement des maisons, des villas et des propriétés sur Salernes et les villages des proches environs. Même si nous avons constaté un léger regain pour les ventes appartements et les maisons de village, notamment sur Salernes. 

Nos clients acquéreurs en 2018. 

En ce qui concerne notre clientèle, elle reste essentiellement francophone. Nous pouvons cependant comptabiliser 3 ventes de biens avec une clientèle anglaise, quelques ventes réalisées avec des primo-accédants, dont le projet est souvent celui d’un changement de vie, celui d’un passage d’une vie urbaine à une meilleure qualité de vie. 

Quelques points de négociation à signaler…   

Nous avons eu en effet à négocier par rapport à l'assainissement des biens et aussi par rapport aux logements énergivores.